La MéRandolaise 2024 // Mérindol (84)

Complètement à la masse, il décide de participer à la rando la plus difficile de l’hiver malgré une bonne crève !

ABERRANT !

Voilà, c’est comme ça que je pourrais résumer ma journée de VTT. Je suis allé ce matin à Mérindol (84) pour participer à la MéRandolaise, une rando que j’ai déjà fait 2 fois et qui est carrément physique dans sa globalité et qui propose des descentes magnifiques dans le Petit Luberon.

A la base, je devais y aller avec François le Facteur mais j’ai la crève depuis 2 jours. D’ailleurs, tout le monde à la crève à la maison: pneumopathie à mycoplasma. Un p’tain de virus qui touche aussi largement les élèves en ce moment. Donc je n’ai pas pu y échapper…

Bref, pour ne pas contaminer le Facteur, on a pris chacun nos véhicules et je l’ai rattrapé sur l’autoroute A7 vers 7h00 (départ de la maison à 6h30).

A 8h00, c’est l’heure du Doliprane pour ma part, puis on a pris le départ de la rando avec une grande question pour moi: irais-je au bout cette fois-ci, parce que le grand parcours du jour c’est 52km et 2300m d+…

Au bout de 5-6km, je dis au Facteur de se barrer, je ne peux pas (en temps normal) rouler à son rythme (… alors là…).

Au fil des kilomètres, je croise des copains, l’équipe Supervelo/Supertour Clothing avec Kévin, Yann, Raphaël… etc Plus loin c’est Allessio que j’aperçois…

Clairement, cette rando est ultra-physique car les montées se font souvent au fond de drailles soit sur des chemin de 4×4 interminables, soit sur des singles en terre et cailloux, avec une bonne inclinaison. C’est dès les premières montées que je pousse le VTT et je vais aussi vite que si j’étais dessus.

Par contre, la totalité des descentes sont jouissives ! C’est bien tracé et entretenu, parfois dans la pente et les cailloux, souvent sur de beaux singles rapides au fond des vallées. Mention spéciale pour la grande descente après les 2è ravito, exceptionnelle ! Surtout la fin à partir des maisons !

J’en ai vraiment bavé dans les montées, j’ai beaucoup poussé, et même le Facteur a souffert et posé le pied quelques fois à partir du kilomètre 25. C’est dire s’il fallait gérer l’effort !

Au dernier ravito, le 3è, je rattrape Mik. A chaque fois je tombe sur lui en rando. On finit le grand parcours ensemble. Je suis totalement cuit, mais content d’en finir !

Parti à 8h00, j’arrive au bout du truc à 14h20, 3 ravitos et quelques pauses photos comprises. Pas de regrets !

A l’arrivée, il faisait 17°c et j’étais le seul à avoir roulé avec 2 polaires et 1 maillot de VTT. Tout le monde était en t-shirt, moi j’avais froid…

J’ai essayé de dormir un peu en fin d’apre’m. Impossible, j’avais trop de crampes dans les jambes !

ABERRANT

Ma nouvelle Öhlins DH38 Tchouk Factory

Merci à Loic Bruni, Finn Iles et tout le team Specialized Gravity pour cette magnifique Öhlins DH38 Limited Edition tellement rare !

Rouler en DH et bikeparks avec cette fourche, dans cette couleur « yellow factory », ne va pas être simple pour moi parce qu’il va falloir assumer, surtout à mon âge, et je n’ai pas la vitesse ! Mais tant pis, je la garde, elle est tellement belle ! 🤩

Enfin quand je dis « merci », c’est pour l’idée hein ! Parce que sans vous, je ne serais jamais allé acheter des bombes de peinture jaune et du vernis au centre E. Leclerc du coin !

Merci (pour de vrai) à X1 Racing Suspension pour les stickers, et à M bike pour les 4 coups de marteaux pour remettre les joints

T’as quand même pas cru qu’on m’avait offert des jambages comme ça ?!!!

Championnat d’Occitanie de 4X 2024 // Calvisson (30)

En marge de la Randuro qui se déroulait le 4 février dernier, ce sont 96 participants qui se sont affrontés sur la piste de 4X du club Calvisson VTT, avec des titres régionaux occitans à la clé. Le spectacle était au rendez-vous et vous retrouverez de nombreux passages/runs dans cette vidéo.

Tous les résultats sont sur ce lien.

Merci au Calvisson VTT « Gravity », Patrice Afflatet et toute son équipe de bénévoles pour cette journée fabuleuse tant sur la randuro que sur le 4X

Randuro de Calvisson 2024

Aujourd’hui, c’était la Randuro 2024 & Championnat 4X Occitanie à Calvisson (30).

C’est chouette parce qu’au fil des années, ce premier rendez-vous bien typé « VTT penché vers le bas » devient un peu l’ouverture de la saison pour pas mal de monde, et en tous cas pour moi. On se retrouve entre copains descendeurs et enduristes sur la randuro, et sur le 4X j’ai le temps de bavarder entre 2 plans avec les jeunes et leurs parents que je retrouverai à Millau, Laudun, sur les DH…

L’ambiance y est parfaite !

Et puis avec cette météo incroyable, on n’avait aujourd’hui clairement pas l’impression d’être en hiver ! T-shirt cet après-midi au soleil ! Et on a fait la randuro avec seulement 2 couches dès 8h30. Dingue !

On s’était donc donnés rendez-vous avec une bonne bande d’anciens et actuels descendeurs/enduristes plus ou moins jeunes (la description reste vague pour ne froisser personne ) et on s’est enquillés les 8 spéciales de la randuro à un bon rythme. On s’est vraiment régalés sur les différentes lignes de la version 2024 de cette organisation mais aussi au ravito, avec une mention spéciale pour pâtéman, le gars qui a passé toute la matinée à étaler du pâté sur les tranches de pain de campagne. Franchement, c’était trop bon !

Bon, on a quand même réussi à tous se planter de direction en bas de la spéciale 5, et puis Antoine s’est mis une bonne tarte en bas de la 6. Mais mis à part ça, il n’y a rien à changer de cette journée !

31km pour 1050m de d+, nickel !

Merci au Calvisson VTT « Gravity », Patrice Afflatet et son équipe de bénévoles, c’était top !

Je suis ensuite resté pour filmer le Championnat d’Occitanie de 4X. Je monte les images… Quand j’ai le temps ! J’ai quelques passages croustillants

Les U17 du HBC Suze La Rousse

Voila quelques images d’une des 2 équipes U18 du Handball Club Suze La Rousse (26) face à Montélimar.

Dimanche dernier, les rouges ont perdu face aux jaunes après une bonne entame de match puis une suite de première mi-temps vraiment « molle ». La seconde mi-temps a été remportée par Suze mais les montiliens avaient pris trop d’avance en première période. +4 pour les jaunes à la fin.

L’ensemble de ces images a été filmé en 180i/s pour réduire la vitesse à 28%. De quoi faire plein de beaux ralentis pour ces jeunes amoureux de handball qui jouent ensemble depuis quelques années, coachés par l’excellent Pascal !

De belles images de DH VTT