Lumières sur 60 ans de Porsche 911

« Lumières sur 60 ans de Porsche 911 », c’est l’exposition que propose la Lustrerie Mathieu à Gargas jusqu’à demain.

Une quarantaine de Porsche 911 sont réunies dans les magnifiques locaux de l’entreprise qui faisaient office de décor. Avec des 911 qui ont marqué l’histoire tant sur la route que sur les circuits, de la 911 n°:6 à la dernière GT3 RS en passant par la 912, les modèles de course, les Targa, les cabriolets, on en a pris plein les yeux au milieu de lustres exceptionnels. Un excellent moment !
Voilà l’ensemble des voitures exposées dans cette vidéo sans prétention étant donnée la difficulté des prises de vues vu la fréquentation et la lumière basse et très particulière dans les 3 salles (désolé pour le grain au début). On est resté 2h avec mon fils, tout a été fait rapidement (et bénévolement).

La Rando du Mur de la Peste à Lagnes

Au programme de ce matin: la Rando du Mur de la Peste à Lagnes (84).

Et béh c’était un gros morceau !

Levé à 6h10, on a pris la route avec le Facteur et on était sur les VTT à 8h35.

J’ai fait les 20 premiers kilomètres avec François et avant le premier ravitaillement on est tombés sur Guillaume et ses deux potes, puis ensuite Vincent et Mick engagés sur le 37km (nous sur le 47km).

Après le premier ravito, on a eu droit à une montée de l’enfer quasiment jusqu’au second ravito. Mais ça en valait la peine finalement car la descente suivante, remplie de cailloux, était super longue et plutôt cool à rouler. À la séparation 37/47km, je quitte Vincent et Mick sans m’arrêter histoire de ne pas cogiter, de rester sur le grand parcours… Parce que je suis dans le dur. Le Facteur quant à lui, nous a semé dans la grande montée. Je termine le parcours avec Guillaume et ses potes.

C’était vraiment dur de rouler là-bas, surtout les montées ! Mais globalement cette Rando du Mur de la Peste est une très belle organisation avec uniquement des belles descentes (à condition de ne pas trop craindre les cailloux). Ça tabassait par moments. La première partie était plus roulante. La montée était interminable et physique, la seconde partie était parfois technique et engagée mais surtout physique.

J’ai évité les crampes mais elles ont failli m’assaillir !

Une rando de 47km pour 1700m d+ le 15 janvier, c’est costaud !

À l’arrivée avec Guillaume, le Facteur nous avait mis 30 minutes !

Une bière et retour à la maison ! D’ailleurs les ravito étaient très bien aussi !

J’ai fait peu de photos, en tous cas pas dans les jolis coins qu’on a traversé, mais c’était chouette !

Bonne année sur la Lance

Un petit tour au Barry le 31 décembre…

Puis je suis monté sur la Lance (1338m) en partant de La Roche Saint-Secret le 1er janvier 2023. Ça fait pile 1000m de dénivelé pour 10km de montée. Et puis pour la descente, j’ai retrouvé la spéciale qu’on avait pris lors de l’Enduraid-Drôme Provençale. C’est pas mal !

Pas grand monde là-haut, ça décuvait en bas dans les chaumières !

C’est marrant parce qu’il y avait un vent froid et fort seulement au sommet, sur 30m de long.