Tous les articles par Julien Vendries

Pompon 2021

Championne de France, Championne du Monde (et 2è de la Coupe du Monde), Pompon nous a encore régalés cette saison ! Quelle battante !

Ce qui m’épate aussi, c’est de réussir à mener une carrière sportive exceptionnelle (elle a aussi été Championne du Monde en 2019 et elle a gagné la Coupe du Monde en 2017, entre autres), tout en poursuivant ses études de kinésithérapie qu’elle a brillamment validées !

Alors vu que j’avais quelques images d’elle en stock (tournées aux Arcs et à Valberg), voilà un petit montage… Bravo Myriam Nicole !

Le Bikepark des 2 Alpes un 28 octobre

Il y a quelques stations qui ont eu la bonne idée de faire tourner leurs remontées mécaniques pour les VTT pendant les vacances de Toussaint, notamment Les 2 Alpes (mais aussi les 7 Laux, Saint-Jean Montclar) qui, c’est vrai, remonte aussi les skieurs vers le glacier.
Mais avec la télécabine de Vénosc et le télésiège de Mont de Lans, le domaine de VTT proposé pendant ces vacances était déjà bien vaste.
En arrivant à 10h30, j’ai pu faire 7 rotations sur le Jandry Express 1 et 2 rotations sur Vénosc, et ça fait un gros dénivelé négatif vu que les dénivelés de ces remontées sont assez énormes.
Franchement, les conditions de ride étaient superbes aujourd’hui ! Les pistes étaient sèches, parfois légèrement poussiéreuses, et parfois il y avait quelques zones de dégel, mais je passais à côté pour éviter la boue.
Le vélo est resté propre ! Incroyable à cette période et cette altitude !
Et le décor, popopopoooowww, juste magnifique, surtout dans les feuillus de Vénosc.J’ai pu descendre la Bike Patrollers 4 fois, la Lillith, la Red Line et la Fury. Et puis j’ai enfin découvert le haut de la Vénosc puisque jusqu’à maintenant, je n’avais fait que le bas dans le cadre de la Mountain Of Hell.
Quelle journée encore ! La météo va se gâter, j’en ai bien profité !

Le Silence Est d’Or // Valloire

  • Mardi 26 octobre 2021

Me voilà à Valloire Galibier en Savoie, tant qu’il fait beau !Je surveillais la météo depuis un moment pour être sûr de revenir sur cette période de la Toussaint où le changement des conditions climatiques peut être très brutal.
Si ça se trouve, ici, dans 10 jours, ce sera couvert de neige !
En attendant, il fait une météo superbe et il n’y a personne ! La nature, les couleurs sont folles ! La Vallée d’Or (d’où tire le nom du village) porte bien son nom. Quand tu vas en montagne à cette période, ce n’est pas pour prendre des photos de ton VTT sur le parking !
Le fond de l’air est frais, surtout le matin, mais vers 11h, au soleil, c’est parfait ! Je suis donc resté autour du village toute la journée, dans cette Vallée d’Or où j’ai pédalé 4h30, avec une partie de la rando avec le local Guimart.
Demain je monterai plus haut.

  • Mercredi 27 octobre:

C’est un classique à Valloire Galibier… L’été !
Je suis parti de chez moi dans le village (1410m) pour monter au Col des Rochilles (2496) d’où on domine le Lac du Grand Ban quasiment sec, alors que le Lac Rond juste à côté est bien plein. Derrière il y a encore le Lac de la Clarée… Les Trois Lacs.
Je ne sais pas si tu le verras sur les photos mais le Lac du Grand Ban est déjà totalement gelé (une couche est fine).
Dans la montée, le vent s’est levé à partir de Bonnenuit (1730m), ça piquait par moment !Heureusement, j’ai pu prendre un bon bain au Camp des Rochilles (2412m). Je serai curieux de voir les militaires passer à tour de rôles dans cette baignoire remplie de l’eau froide du ruisseau qui passe juste en dessous !
Je suis ensuite passé entre les deux lacs d’en haut (à 2455m) pour monter vers le Col des Cerces (2574m) où il n’y avait aucune brise. Sous la Pointe des Cerces (qui culmine à 3097m) déjà bien enneigée, le soleil brille sur le Lac des Cerces (2410m) et les 4-5 randonneurs présents me regardent avec un air étonné: « on ne pensait pas voir un VTTiste ici aujourd’hui ».
La descente n’en a été que meilleure.C’était encore une super journée ici en montagne !
Vivement demain !

L’hiver approche à grands pas dans la Vallée d’Or. Et même si ces derniers jours il a fait relativement bon au soleil, la nuit il gèle en altitude et le Col du Galibier est fermé depuis vendredi midi.
Pendant les 7 prochains mois, il n’y aura là-haut, dans le secteur des 3 Lacs et du Lac des Cerces (et autour du Galibier), que quelques randonneurs, puis des ski-randonneurs, qui ne pourront commencer leur balade qu’à partir de Bonnenuit vu que la route est désormais barrée…
Seuls les chamois, bouquetins, lièvres, renards et loups profiteront réellement des lieux. Et puis il y aura aussi les militaires du Camp des Rochilles qui y feront peut-être leur exercice annuel et grandeur nature en novembre ?
Je suis monté là-haut mercredi et je n’ai pas trouvé grand monde. J’aurais pu mettre de la musique dans cette vidéo mais j’ai préféré laisser le son naturel, celui du silence parfois total que j’aime tant en montagne.
Voila pourquoi j’aime me balader seul en altitude, loin de tout, en VTT (souvent) comme en ski de rando (plus rarement).

Thibaut Martin // Ride Angry

J’avais filmé Thibaut Martin pour la première fois en 2012 alors qu’il roulait déjà sur un Pivot Cycles Phoenix (le premier en alu) pour le Team Ride Inov de son pote Kevin Locquet.
Après quelques années de coupures, Thibaut est de retour sur son VTT et il a même participé aux 2 dernières manches de la Coupe de France de Descente 2021, alignant 2 tops 30 de suite. Un sacré come-back vu l’évolution du niveau des pilotes.


Avec un pilotage bien énervé, Thibaut a choisi de faire des images chez lui en Ardèche, sur un chemin rempli de cailloux !
Le cahier des charges était simple pour lui: « on fait un truc de bourrin, sans blabla »

La demoiselle Tya Surel – 9 ans

Fin 2019, je croise pour la première fois la petite Tya Surel, une petite ardéchoise de Bourg Saint-Andéol que j’avais déjà repéré dans une vidéo tournée à Piolenc (84) où elle sautait un joli gap alors qu’elle n’avait que 7 ans !

Ce jour-là, c’était le Championnat d’Occitanie de 4X et elle s’était alignée au milieu des garçons plus âgés qu’elle, et en toute sincérité, elle m’avait épaté ! Des départs canons, des sauts incroyables… Cette petite repoussait déjà les limites !

Un peu plus tard, je la croisais à Laudun où elle a pris sa licence de VTT au César Bike. A à peine 9 ans, elle envoyait déjà le saut de la ruine sur la piste du Championnat d’Occitanie de DH, elle descendait les marches engagées de la section haute… In-croy-able !

Au fil des séances avec le club et des quelques fois où on s’est croisé sur d’autres spots, j’ai aussi pris conscience d’un truc: Tya est totalement passionnée par le VTT ! Elle vient du BMX (qu’elle pratique encore) mais dès qu’elle le peut, son père l’emmène rouler en bikepark ou sur des spots moins connus. Pire encore, elle réclame du roulage, quitte à bouder si son père lui explique que ce n’est pas possible d’y aller. Oui, Christian, son père tempère la petite Tya qui passerait sa vie sur le vélo !

J’avais aussi fait cette caméra embarquée avec elle à Nyons, sur la piste bleue du 4 Seasons Bikepark… Une vidéo partagée par Myriam Nicole, la Championne du Monde 2021

Plus je la croise, et plus je suis surpris par cette gamine de 9 ans, à qui j’ai justement promis de faire une vidéo, avant son 10è anniversaire !

La voici, tournée la semaine dernière au VBC Bikepark… Avec une petite surprise à la fin !

Bon anniversaire Tya (le 28 octobre)… Seulement 10 ans et déjà tant d’avance sur le vélo !