Bon plan: le liquide préventif anti-crevaison « agricole »

Après « l’éclairage chinois » pour rouler de nuit (http://www.tchouktv.fr/2015/09/rouler-de-nuit-eclairage-chinois.html ), après le garde-boue et le number-plate « home-made » ( http://www.tchouktv.fr/2015/09/garde-boue-et-plate-number-home-made-pas-assez-cher-mon-fils.html ), voila encore une petite astuce que j’utilise. Et encore une fois, je n’invente rien, ce « truc » me vient d’ailleurs de mon pote François « Enduro Facteur » Boulin…
Je roule en pneus tubeless depuis un paquet d’années et comme vous le savez, il vaut mieux mettre du liquide préventif anti-crevaison pour obtenir une bonne étanchéité, et prévenir les petites crevaisons.
Clairement, le meilleur produit que j’ai pu tester est le préventif à base de Latex. Notre partenaire Performance Parts Cycle propose d’ailleurs du « Caffélatex » de chez Effeto Mariposa et je vous recommande ces produits: http://www.effettomariposa.eu/en/products/caffelatex-family/
Je roule avec du Caffélatex dans les pneus de mon VTT d’enduro et la dernière fois que j’ai crevé, c’était avant de passer au tubeless ! Pourtant, je roule dans des singles remplis de cailloux depuis 3 ans (2kg de pression et 100g de Latex dans chaque pneu, vu mon poids).
Mais il faut bien l’avouer, les pneus qui sont sur mon VTT d’enduro restent montés dessus de leur achat jusqu’à leur destruction totale. hahaha
Par contre sur mon VTT de DH, les choses sont différentes. Cette saison, j’ai changé plusieurs fois mes pneus pendant les week-ends de courses (à Chanac en Coupe LR et aux Carroz au Championnat de France Master notamment) et j’étais bien content de ne pas avoir mis du Latex dedans (une belle galère à nettoyer).
Car contrairement à mon VTT d’enduro, j’utilise, dans mes pneus de DH, du liquide préventif anti-crevaison que certains qualifient « d’agricole ». En tous cas, il est trouvable au rayon tondeuses/brouettes/remorques de votre magasin de bricolage… Et le tarif est… Intéressant ! La bouteille de 1L coûte aussi cher que nombres de bouteilles de 500mL d’autres marques du même produit destiné au vélo…
Mieux encore, le « liquide agricole » est plus épais que le « liquide vélo », alors je le coupe avec un tiers d’eau…. ça fait donc 1,5L au final.

P1010785
D’ailleurs, sur mon Pivot Phoenix, je roule avec des roues non-tubeless, avec du scotch Stan’s (monté d’origine) et des pneus non-tubeless (Maxxis High Roller II) sans souci. Le montage à la pompe a d’ailleurs « pris » du premier coup pour les 2 roues.
Faites un petit tour dans les paddocks des Coupe de France de DH et Coupe de France d’Enduro, et vous verrez que le « liquide agricole » est largement utilisé… Par de très bons pilotes !
Avec l’économie réalisée, vous pourrez vous payer quelques bonnes bouteilles de vin !!! hahahaha

P1010787

Garde-boue et plate-number « home-made »… Pas assez cher mon fils

De temps en temps, je mets ici des petits conseils pratiques et le dernier concernait l’achat d’une lampe chinoise sur eBay pour rouler de nuit.
Ce coup-ci, je reviens avec un petit « truc » relativement utile et facile à faire soi-même. Encore une fois, je n’ai rien inventé, l’idée vient de tout ce qu’on peut lire/voir sur le net, ou de ce qu’on aperçoit dans les paddocks, sur les vélos des copains… etc
Il y a quelques jours (lors de la « Nuitée Lagardienne »), un copain me demandait où j’avais acheté mon garde-boue arrière, celui que j’avais mit sur mon VTT d’enduro…. Et c’est vrai qu’avec l’arrivée de l’automne, cette petite protection n’est pas négligeable.
Et bien je ne l’ai tout simplement pas acheté, je l’ai fais moi-même.
C’est facile, vous allez dans votre bureau pour récupérer une chemise/pochette en plastique relativement rigide (ou vous allez en supermarché, en acheter une). Vous téléchargez le « patron » du garde-boue ici par exemple (il y en a d’autres sur le net, à vous de chercher)

P1010757
Vous l’imprimez, vous le découpez puis vous le coller, avec du scotch, sur la chemise/pochette plastique. Il ne vous reste plus qu’à découper tout autour puis à faire les trous de fixation avec une « perforeuse ». La chemise/pochette vous coutera 3€ et en vous débrouillant bien (en orientant bien les patrons sur chaque face), vous pouvez en fabriquer 4.
J’ai utilisé ce garde-boue à l’arrière pendant plusieurs mois sans soucis.

P1010770
Ce soir, je viens de me découper une « plate-number » pour voir… Il faudra que j’améliore la découpe, la forme, mais ce n’est déjà pas trop mal. Je pourrai maintenant mettre mes plaques numéros, sur la fourche double-tés, avec du scotch/scratch et ma durite de frein arrière, ainsi que ma gaine de dérailleur ne seront plus coincées contre le té supérieur…. Ou alors, je n’aurai plus de découpe de plaque-numéro à faire pour laisser passer la durite/gaine avant de la fixer.

P1010759 P1010760 P1010761 P1010762 P1010764 P1010768

2è manche de la Coupe et Championnat du Languedoc-Roussillon 2015 de 4X à Calvisson

(Cliquez sur les images pour les afficher/copier en mode plein écran. Merci de mettre le lien http://www.tchouktv.fr/ si vous utilisez mes images)

 

Aujourd’hui avait lieu la course annuelle de 4X de Calvisson (30). Cette course comptait en fait pour 2 événements majeurs de la région: la 2è manche de la Coupe du Languedoc-Roussillon de 4X (le matin) et le Championnat du Languedoc-Roussillon (l’après-midi).

Ce « petit événement de fin de saison » vient un peu clôturer la période des courses dans la région pour les descendeurs et les enduristes qui viennent s’amuser un dernier coup ensembles avec « un tirage de bourre en direct live », au coude-à-coude, sans chrono… Tout en se frottant à quelques amateurs de BMX !

Pas aussi fréquentée que les courses de DH régionales, le 4X de Calvisson a tout de même rassemblé 51 participants sur une piste tracée par le club local, dans une superbe carrière… Un décor qui n’est pas sans rappeler certaines étapes du RedBull X-Fighters (toutes proportions gardées)…. Et sous un soleil estival !!!

P1090582 P1090578 P1090639

Relativement longue, cette piste, de mon point de vue, ne propose pas un niveau de difficulté très exigeant mais une fois sur le vélo, lancé avec 3 autres furieux à proximité, le niveau de difficulté augmente sensiblement ! Il fallait faire des choix de trajectoires, il fallait oser se lancer sur la grosse double, il fallait « garder les watts » pour rallier l’arrivée !

Après une séance d’une heure d’essais, s’en est suivie la séance des chronos individuels qui a permis de dégager quelques « têtes d’affiches », notamment Thomas Denizot (Vice-Champion de France Junior 2010), Tony Rampon  (un excellent enduriste), Klément Larguier, Teddy Farroba… etc

Calvin Julien

P1090509P1090511

Jean-Marc Picard

P1090512

Klément Larguier

P1090513

P1090514

P1090517

P1090518

Benoit Beltritti

P1090519

Christophe Afflatet

P1090520

Tony Rampon

P1090521

Teddy Farroba:

P1090522

Thomas Denizot:

P1090523

De notre côté, Dom et moi nous amusons bien, malgré nos Pivot de XC (29′) et de DH (respectivement)… Pas réellement adaptés au 4X.

P1090525 P1090528P1090529

Après les chronos individuels, on passe tous sur les séries puis les quarts, demi et finales, par catégories d’âges, de Kids puis Minimes,… jusqu’à Master.

Installation sur la grille  (4 photos CR Christophe Chaudeyrac):

DSC04166

DSC04168

DSC04169

Et départ (demi-finale Master):

DSC04170

P1090532

P1090533

P1090535

P1090536

Enzo Cot annonce la couleur en Junior…

P1090537

Sous les yeux de ses sœurs !

P1090539

Alexis Saint-Dizier, de retour sur le vélo après son crash à Alzon:P1090540

Julien Chaudeyrac… Focus !

P1090541

Calvin « j’écrase mes pédales » Julien

P1090542P1090545

Tony Rampon à l’inter’, Teddy Farroba à l’exter’

P1090548

Klément Larguier:

P1090549

Me voila à l’arrivée de la petite finale Master le matin… 2è.

DSC04181

P1090550

P1090551

P1090552

Enzo Cot:

P1090553

P1090554

Calvin Julien:

P1090555

P1090556

Julien Chaudeyrac:

P1090557

P1090558

P1090561

P1090562

Les plus jeunes assurent le spectacle, et ça engage !

P1090563

P1090565

P1090566

En Junior,  Calvin Julien remporte la 2è manche de la Coupe du LR le matin, devant Enzo Cot:

P1090567

En Master, Dom  descend le plus vite devant Robert Julien et Jean-Marc Picard…

P1090568

P1090569

P1090570

En Sénior, Thomas Denizot prouve que son statut de leader est mérité. Il termine devant Tony Rampon…

P1090571

P1090572P1090573

Dom et Robert Julien après leur manche finale de la Coupe.

P1090574

Voila les résultats de la 2è manche de la Coupe du Languedoc-Roussillon de 4X.

A la pause méridienne, certains « liment » encore un peu la piste…

P1090575

P1090576

… Pendant que les autre se restaurent à la buvette où les bénévoles s’activent:

P1090577

Patrice Afflatet fait fumer son Mac pour préparer les grilles de l’après-midi, pour le Championnat du LR 2015:P1090594

Dom en profite pour négocier un contrat de 100 000$ avec le commercial Pivot Cycles/Mohawk’s Cycles/X1 Racing Suspension/Öhlins pour le sud de la France: Kevin Locquet

P1090595

D’ailleurs, Kevin est commercial jusqu’au bout des chaussettes !

P1090603Les représentants du 4X Combes:P1090596Puis les séries repartent l’après-midi, pour le Championnat Régional:

P1090579

Enzo Cot:

P1090581Calvin Julien:

P1090583P1090585Klément Larguier:

P1090586Benoit Beltritti part dans le décor… Mais ne chute pas !P1090587Robin Perez:

P1090589 Clément Conte est allé « à la limite »…

P1090590… Mais l’a dépassé !

P1090591Idem pour Christophe Afflatet, derrière Gabriel Gauzit:

P1090592La « remontée bio-mécanique » pour Teddy Farroba et Thomas Denizot après leur run en série:

P1090593P1090598

P1090599

P1090600

Thomas Denizot en mode « attaque » !

P1090604

P1090605

P1090612

Julien Chaudeyrac:

P1090613

Ma « petite finale » Master. Je termine 2è derrière Joël Canet:

P1090615

P1090616

Robin Perez:

P1090617

L’expression au « coude-à-coude » prend tout son sens:

P1090618

P1090622

Enzo Cot remporte la course Cadets/Junior et devient donc Champion du Languedoc-Roussillon de 4X 2015…

P1090623

Et toujours sous les acclamations de se sœurs supportrices:

P1090625

P1090626

En Master, comme lors de la course du matin, Dom part devant… Et même plutôt loin devant…

P1090627

 

P1090628

Pour finir « tranquillou »… Mais ce coup-ci, c’est Jean-Marc Picard qui fait 2è et Robert Julien 3è. Jean-Marc est Champion du LR de 4X Master puisque Dom n’est pas licencié en LR:

P1090629

P1090630

P1090634

En Sénior, Thomas Denizot survole la finale… Mais derrière ça astique !

P1090631

P1090632

P1090633

En attendant la remise des prix…

 

Patrice s’active au micro…

P1090601

 

Chilling entre enduristes:

P1090606

Kevin Locquet teste le dernier Pivot Mach 429 trail…

P1090608

Patrice vérifie les classements, imprime tout ce qu’il faut…

P1090610

Et Dom « fayotte » ses sponsors:

P1090611

(XC +  DH) / 4X = FUN

Attention, notez bien cette formule, c’est une partie du sujet du Bac de Term’ S 2016.

P1090636

Trophées en préparation…

P1090638

Dimitri Dubuc, mécano de Faustin Figaret, Alexandre Fayolle en Coupe du Monde et Marine Cabirou lors des Mondiaux, est venu faire un petit coup, ou plutôt un « fat coucou » !

P1090640

Voila le podium Kids:

1- Loïc Martin (Roc Evasion)

2- Romain Vidal (Calvisson VTT)

3- Nathan Canet (Latitude VTT)

4- Eloïse Deschenaux (Véloroc Cavaillon), la seule fille participant à la course.

P1090642Podium Minimes:

1- Simon Esteban (Calvisson VTT)

2- Antoine Vidal (Calvisson VTT)

3- Valentin Deschamps (Calvisson VTT)

P1090644

Podium Master:

1- Jean-Marc Picard (Calvisson VTT)

2- Robert Julien (Lachtouteam CVN)

3- Gilles Deschamps

P1090645

Puis avec Dom sur la boite, puisqu’il n’est pas licencié en Languedoc-Roussillon:

P1090646

P1090647

« Merde, j’aurais dû prendre ma licence en Languedoc-Roussillon si j’avais su » 🙂

P1090649

Podium Cadets/Juniors:

1- Enzo Cot (Roc Evasion)

2- Calvin Julien (Lachtouteam)

3- Alexis Saint-Dizier (César Bike)

P1090650 P1090652 P1090653

Podium Séniors:

1- Thomas Denizot (4x Combes)

2- Tony Rampon (Calvisson VTT)

3- Gabriel Gauzit (4X Combes)

P1090654

P1090655

P1090656

Les résultats du Championnat du Languedoc-Roussillon de 4X 2015 sont là.

A l’année prochaine !

P1090657

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rouler de nuit: éclairage chinois

Le ride de nuit était à l’honneur hier soir, alors je vous donne mon « plan » pour « rouler éclairé pas cher ».
Je roule avec une (seule) lampe chinoise achetée sur eBay. Je l’avais payé 33€, frais de port compris.
Cette lampe propose un éclairage 6000 Lumen avec 3 intensités de lumière. Franchement, la première intensité suffit largement pour rouler avec une batterie chargée, l’éclairage dure plus de 2H (vérifié). Avec l’intensité la plus puissante, ça éclaire vraiment fort mais la charge dure entre 3/4 d’heure et 1h (vérifié hier soir).
Je me suis déjà retrouvé sur une route, de nuit en VTT avec cet éclairage, et les voitures qui me croisaient se mettaient en « pleins phares »
L’idéal, à mon avis, pour le confort de pilotage, est d’avoir 2 lampes: 1 sur le guidon et 1 sur le casque (pour avoir un éclairage directionnel au top). Manque de bol, je ne peux pas en mettre une sur la tête car je l’arracherai très rapidement vu mon gabarit (ça, c’est du vécu, j’ai arraché une lampe de mon casque à la rando de Pouzilhac au bout de 500m).
Bien-sûr, je n’invente rien et nombre de participants d’hier-soir disposaient de ce matériel. Il y en a même un qui en avait 3 comme la mienne, sur son casque, avec les batteries dans le sac à dos. On aurait dit Cousteau pendant une plongée en scaphandre. émoticône smile
Par contre, il y avait pas mal de riders qui galéraient avec des éclairages de type « bougie de cire »… J’exagère à peine !
Après, pour la provenance de ces lampes, je ne peux vous garantir le caractère écologique et équitable du truc… ça vient de Chine…
Sinon, vous pouvez vous tourner vers des produits de marques connues, bien plus onéreux (X10)… Mais qui proviennent peut-être d’ailleurs des même usines ? Cela ne me surprendrait même pas.

P1010737

P1010729

P1010739 P1010740 P1010741Voila d’ailleurs ce que ça donne aujourd’hui, en plein jour (ciel bleu, soleil), vers 14h aujourd’hui:

P1010742

Bref, allez voir sur eBay et tapez dans la barre de recherche: « light bike lumen ». Je pense qu’une lampe de 5000 Lumen est amplement suffisante. J’ai vu qu’il y en a des 12 0000 Lumen (une sacré rampe de phares)…. Certaines disposent d’attaches pour le cintre et/ou pour le casque ou le tour de tête… A vous de faire votre choix, mais attention, n’achetez qu’auprès de vendeurs qui sont à plus de 99,5% de confiance (c’est un conseil !)

P.S: j’ai déjà utilisé ma lampe en hiver, en ski de rando la nuit, pendant des balades « full-moon »… Et c’était bien cool !

Rando: La Nuitée Lagardienne 2015

Hier soir avait donc lieu la « Nuitée Lagardienne », la randonnée nocturne organisée par le club des Riders Lagardiens à La Garde Adhémar (26), un des plus beaux villages de France (vous l’apercevez sur votre gauche, après Montélimar, lorsque vous descendez vers le sud sur l’A7).
http://lesriders.over-blog.com/
Ce club FFGT est assez dynamique et il organise, dans l’année, une belle randonnée ainsi que cette randonnée de nuit.
Une rando de nuit, quelle drôle d’idée pourrait-on se dire ? Pourtant ici, rien de plus normal. Les Riders Lagardiens et beaucoup de randonneurs du coin roulent (notamment) tous les mercredis à 18h, qu’il fasse jour ou non (puisqu’en hiver, le soleil se couche tôt).
Hier, j’ai donc accroché mon petit phare chinois sur le cintre et je suis parti tester cette rando de nuit, sur le parcours de 25km.

P1010699
Avant de partir, je me dis que l’organisation ne rigole pas ! Parking bien organisé avec des bénévoles qui vous guident, zone d’inscriptions/retrait des bracelets et restauration sous des chapiteaux montés pour l’occasion… Wooaaaawww.

P1010700 P1010702 P1010705 P1010708 P1010709 P1010713
21h pétante, tout le monde part en groupe, avec des ouvreurs qui nous font passer dans le village, puis qui nous envoient sur le parcours. Les premiers kilomètres sont assez marrant quand on sait ce que c’est qu’une Mountain Of Hell ou une Enduro Series. On s’y croirait un peu, on roule « en masse », les uns derrière les autres, on se faufile, ça bouchonne un peu dans les parties techniques… Par contre, quelqu’un a éteint la lumière !!!
Chose assez cool, personne ne gueule pour dépasser, tout le monde prend son mal en patience, on n’est pas en course !
Dans les 4-5 premiers kilomètres, je suis assez surpris par la technicité de la montée, d’abord sur un single qui penche fort et avec des cailloux/dalles bien glissants, puis ensuite sur un single plus ouvert (moins dans la forêt) mais avec des grandes herbes qui nous gâchent la vue au sol (enfin le peu de vue). On se fait un peu secouer dans tous les sens, ça glisse, la roue avant sort de l’ornière et le vélo part dans les fourrés. Qu’est ce que je suis tendu sur le vélo ! Je sers tellement le cintre que je crois que je vais le plier
Une fois en haut, on rejoint vite de belles petites descentes dans des chemins en forme de tunnels végétaux. L’impression de vitesse, avec la lumière du phare qui défile dans ce couloir à peine plus large que le cintre, est vraiment excellente !
Après quelques montées/descentes, on navigue sur le plateau de la Garde, sur des chemins roulants et rapides. De temps en temps, on est pile dans l’axe de la Lune rousse… Magnifique !
200m avant le ravitaillement, mon phare se coupe. Black-out total ! Hervé, le collègue du travail qui me suit, n’avait que 2 petites lampes électriques alors j’ai mis le niveau d’éclairage le plus fort depuis le début pour qu’il me colle et qu’il avance derrière moi… Heureusement, j’ai 2 autres batteries !
Arrivé au ravito du Val des Nymphes, super ambiance ! La nuit semble donner la « patate » à tout le monde, randonneurs pédestres ou en VTT. J’entends déjà de nombreux riders dire aux bénévoles: « c’est trop cool, merci pour cette organisation, le tracé est super »…

P1010718 P1010719 P1010721 P1010722 P1010726
Après avoir raconté 2-3 conneries avec les copains de Suze La Rousse qui nous on rattrapé au ravito, Hervé et moi repartons pour la 2è moitié du parcours. Cette partie est super sympa, ça serpente dans les bois, parfois on sort de la forêt et on voit, au loin, les lumières de Saint-Paul 3 Châteaux, la nuit étoilée. Les descentes s’enchainent à un bon rythme tout en proposant encore un bon niveau de technicité et au bout d’un moment, on se retrouve en dessous de La Garde Adhémar. ça sent la fin. Une dernière montée nous ramène en direction du barbec’ offert aux participants… Je crois que nous étions 439 hier soir…

P1010732 P1010733
Rouler de nuit, c’est quand même un truc à part. J’ai eu beaucoup de mal à me relâcher pendant les 10 premiers kilomètres. Pour ne rien arranger, les singles de la forêt de la Garde Adhémar sont superbes mais un gars de mon gabarit (1,96m) a souvent du mal à passer en hauteur. J’étais souvent en mode « tige de selle télescopique en bas, le cul sur la selle »
Néanmoins, les sensations de nuit, sont assez décuplées. la vitesse de défilement du décor semble accélérée (puisqu’il y a plus de lumière dans notre zone proche), nos sens sont totalement tournés vers un seul but: rester sur le vélo et trouver des repères le plus vite possible, plus que de jour !
Cette randonnée nocturne organisée par un club local (ma 2è après celle de Pouzilhac il y a 2 ans… Plus quelques autres sorties perso) était vraiment chouette, et je reviendrai !
Désolé pour le peu de photos… Mais de nuit, mon petit appareil de poche n’est pas à la hauteur